arrow&v
Rechercher

Travailler oui, mais pas à n'importe quel prix !


Le monde a changé.


Terminé le temps de l'employeur despotique qui peut tout vous imposer sans que vous ayez quoi que ce soit à dire ou pire à demander.

Oui, il y a du travail, mais les conditions sont-elles réunis pour que vous puissiez l'accepter ?


Pendant de nombreuses années, le travail était juste un mal nécessaire avec peu d'offre d'emploi pour beaucoup de demandeurs.

De plus, travailler était aussi une marque importante de l'intégration sociale. Travailler, c'était faire sa place dans la société.

Depuis quelques temps la tendance s'inverse. Nous ne travaillons plus pour nous insérer dans la société mais pour améliorer notre confort de vie. En effet, l'ensemble des aides sociales (A.R.E, A.S.S, R.S.A, A.P.L, AAH, Associations d'aides alimentaires... ) vous permettent déjà de survivre et d'avoir un place dans notre société. Bien sûr que cela n'est pas suffisant, mais ce n'est pas pour cela que vous devez accepter n'importe quel poste et à n'importe quel prix !

Si un patron peut avoir certaines exigences, il est tout à fait évident et normal que vous puissiez avoir les vôtres.


Modification du rôle d'un patron.


Si un patron était jusqu'à lors le grand manitou qui permettait à une famille de vivre, aujourd'hui vous avez, pour la plupart d'entre vous, compris que c'était vous, les employés (ou les futures employés) qui faites vivre l'entreprise.


D'ailleurs, en cas de désaccord majeur, et quelque soit les corporation hors armée, il suffit de débrayer (faire une grève) pour bien faire comprendre au patron qu'il a bien plus à perdre que vous !


Le patron devient donc à ce titre juste un porteur salarial qui, contre un service (votre main d'œuvre) va vous verser un salaire. Et vous êtes donc en droit d'attendre de la reconnaissance, et que ce dernier aménage votre poste de travail afin de vous apporter une forme de confort que ce soit en terme d'horaire, de lieu ou de matériel.


Qu'est ce qui a vraiment changé ?


La crise sanitaire de 2019 a largement contribué à la prise de conscience des employés comme des employeurs du fait que vous pouviez travailler autrement, avec bien plus de confort.


En effet, face au risque sanitaire, vous avez pu bénéficier de télétravail et/ou d'aménagement d'horaires (...), autant de mesures qui ont été vécu comme de réels avancé dans le monde du travail et surtout dans le rapport que vous pouviez avoir avec votre employeur.


L'un des résultats de ces mesures, alors même qu'on attendait tout à fait l'inverse face à cette situation si particulière, et bien le taux de chômage a fortement baissé !


Pourquoi ?

  1. Moins de stress lié au transport,

  2. Moins de stress lié à l'organisation du travail (Vous êtes devenu plus autonome),

  3. Moins de stress lié à la garde des enfants,

  4. Enfin de la reconnaissance part rapport aux efforts que vous avez fourni dans une période difficile et qui ont évité le déclin de la société pour laquelle vous travaillez,

  5. Augmentation de votre pouvoir d'achat (ou tout du moins, baisse des dépenses principalement liées aux déplacements pour se rendre au travail : Travailler vous coûte moins cher),

  6. ...

Bref : Les salariés ont compris que travailler ne pouvait ne pas être une contrainte ou juste un mal nécessaire.


Evidemment, tous les emplois disponibles n'ont pas pu bénéficier de l'ensemble de ses avantages et notamment pour les emplois liés au commerce ou à la restauration et très curieusement ce sont les secteurs dans lesquels il y a moins de demandeurs que d'offre d'emploi...


La problématique :


Les patrons d'aujourd'hui sont principalement les mêmes que ceux d'hier et n'ont pas tous encore compris l'inversion du rapport de force entre employeur et demandeurs d'emplois. Et ils n'ont pas tous compris que vos priorités ont peut-être évoluées. Vous ne voulez plus simplement du travail, vous en voulez plus et c'est normal !


La solution :


Même si cela avait commencé il y a un peu plus de 10 ans en arrière, pour beaucoup d'entre vous, associer confort de vie et travail trouve sa solution dans l'indépendance.


TRAVAILLER POUR SOI...

La diminution du chômage depuis 2019 trouve probablement son explication dans l'explosion du nombre de personnes qui ont désirées travailler pour elle même, comme indépendant. Le tableau ci-dessus présenté par l'ACOSS - URSSAF montre une augmentation de plus de 25% du nombre d'auto-entrepreneur entre 2018 et 2019 !


L'indépendance est donc la solution pour beaucoup et parmi les personnes ayant choisi ce mode de travail, forte à parier que certains travaillent en sous-traitance pour leur ancien employeurs.


Pourtant, dans ce même cette même étude, l'ACOSS-URSSAF note un nombre important d'auto-entrepreneur qui airaient été radiés en fin d'année 2019.


Moralité : L'indépendance Oui, mais il ne faut pas se tromper !


Depuis plus de 30 ans en France nous aidons des milliers de personnes à faire le pas vers l'indépendance, à développer une carrière simplement passionnante empreinte de relations humaines, d'écoutes avec un réel accompagnement et le tout en travaillant avec un fournisseur éco-responsable dont le seul souci est de permettre à chacun des indépendants collaborant avec elle de progresser que ce soit pour un complément de revenu que pour développer une véritable carrière.

Vous voulez en savoir plus et devenir Indépendant sans risque et vous donner la chance de vivre simplement autrement, il suffit de demander...




8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout


Ce site n’est pas une publicité de Facebook. Ce site ne fait pas partie du site web Facebook ou de Facebook, Inc. En outre, ce site n’est pas endossé par Facebook en aucune façon. Facebook est une marque déposée de Facebook, Inc.